La bataille de Qadech de Ramsès II. Les "n‘arin, sekou tepy" et questions d'itinéraires
ISBN: 978-2-87457-059-9
9,50 €

La bataille de Qadech de Ramsès II. Les "n‘arin, sekou tepy" et questions d'itinéraires

= Article =

Cl. OBSOMER, « La bataille de Qadech de Ramsès II. Les "n‘arin, sekou tepy" et questions d'itinéraires », dans Chr. KARLSHAUSEN et Cl. OBSOMER, «  De la Nubie à Qadech. La guerre dans l'Égypte ancienne – From Nubia to Kadesh. War in Ancient Egypt ” (Connaissance de l'Egypte Ancienne, 17), Bruxelles, 2016.
-------------------------------------------------------------
L'arrivée de la troupe des n‘arin le jour de la bataille de Qadech a permis à Ramsès II de renverser à son avantage une situation compromise par l'attaque imprévue des chars hittites. Cette étude examine les nombreuses opinions émises depuis plus d'un siècle sur l'identité de cette troupe et l'itinéraire qu'elle a suivi pour arriver en temps opportun au secours du camp établi par la division d'Amon. Il en résulte que cette troupe égyptienne venant de la côte de l'Amourrou avait été installée là au terme de la campagne de l'an 4 de Ramsès II, en soutien du roi local Bentéshina, et que Ramsès avait décidé de réunir ses forces dans la plaine à l'ouest de Qadech avant son offensive contre la ville. Mais la présence des Hittites et de leurs alliés à Qadech et à Qadech l'Ancienne (Sefinet Nouh) a perturbé ses plans.
Cette étude propose une analyse détaillée de la légende R 11, dont les lacunes sont restaurées, ainsi que du passage du Poème mentionnant le sekou tepy (P 63-64), qui vise clairement le détachement de la troupe (des n‘arin) lors de la campagne précédente. Les itinéraires aller et retour des troupes égyptiennes sont reprécisés, en éclairant la mention du bois de Rbwi de la légende R 11, qui ne désigne rien d'autre que la région de Laboué à une quarantaine de km au sud de Qadech. Au niveau des sources cunéiformes, la mention des trois armées de Ramsès II dans la tablette KBo I 15+19(+)22 est expliquée : il s'agit (1) de la troupe des n‘arin, (2) des divisions d'Amon et de Rê, (3) des divisions de Ptah et de Seth. En ce qui concerne les opérations décrites dans la « Lettre du Général » découverte à Ougarit, elles ne concernent pas la campagne de l'an 5, mais celle de l'an 4, lorsque Ramsès II alla en Amourrou libérer Bentéshina de l'emprise temporaire d'Ougarit sur la plaine d'Akkar.
--------------------------------------------------------------