Apprendre l'égyptien > | l'hébreu > | le latin > | le sanskrit >
Le récit du Naufragé
ISBN: 978-2-87457-129-9 | EAN: 9782874571299 | TEG02
224 pages
38,00 €
Disponible

Le récit du Naufragé

>>> Remise 5%

Texte, traduction et interprétation

Description | L'auteur | Table des matières | Visualiser quelques pages en PDF | Extrait | Acheter

Un narrateur anonyme entreprend de raconter ses aventures en mer Rouge, lorsqu'il fut rejeté après un naufrage sur une île mystérieuse, repère d'un Serpent gigantesque. 

Le papyrus n° 1115 du musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg est la source unique attestant le récit du Naufragé. Ce texte littéraire du Moyen Empire compte parmi les plus étudiés dans les cours universitaires et associatifs, depuis la première édition publiée en 1906 par Wladimir Golénischeff (1856-1947). L'abondante bibliographie peut donner l'impression que tout a été dit à propos de ce texte réputé bien connu, mais des études récentes permettent de mieux saisir de nos jours le sens de l'œuvre, les clés les plus importantes se situant dans le sens à conférer au terme khénou (col. 3) et dans l'interprétation de Inek pou « C'est moi » (col. 89).

* * *

> L'introduction inclut une description du papyrus, une analyse des éditions du texte, un relevé des traductions intégrales publiées et une première discussion sur la structure du texte. Il est question aussi de la datation du papyrus et de la date de composition probable du récit.

> La première partie fournit une transcription hiéroglyphique établie à partir des photographies publiées en 1913 par Golénischeff, selon un découpage qui met en évidence la structure grammaticale du texte. Une translittération et une traduction sont placées en vis-à-vis.

> La deuxième partie offre, pour chaque phrase, des explications philologiques portant sur la structure grammaticale et analysant les interprétations à écarter.

> La troisième partie consiste en une traduction suivie destinée surtout aux non-égyptologues.

> Dans la quatrième partie, l'interprétation globale du Naufragé est envisagée : après un aperçu des opinions exprimées, elle offre une analyse très détaillée de la structure du texte et présente l'opinion de l'auteur.

> L'ouvrage inclut aussi un lexique des termes égyptiens employés dans le Naufragé, ainsi qu'une bibliographie qui permettra au lecteur d'approfondir sa démarche.

Extrait

J'étais parti vers la région minière pour le Souverain. J'étais descendu sur le Très-vert dans un bateau de 120 coudées de long et 40 coudées de large, ayant à son bord 120 marins constituant l'élite de l'Égypte. Qu'ils regardent le ciel, qu'ils regardent la terre, leur cœur était plus vigilant que (celui de) lions. Ils pouvaient annoncer une tempête avant qu'elle ne vienne, un orage avant qu'il ne se produise.

Une tempête survint, alors que nous étions sur le Très-vert, avant que nous puissions toucher terre. Alors qu'on portait le vent, elle redoubla d'intensité, provoquant une vague de 8 coudées. C'est le mât qui la brisa pour mon (salut). Alors le bateau périt. De ceux qui étaient à son bord, il n'en resta plus aucun.

Alors je fus déposé sur une île par une vague du Très-vert. J'ai passé trois jours seul, mon cœur étant mon compagnon. Je me suis couché à l'intérieur d'un abri de bois, et j'ai étreint l'ombre.

L'auteur

Claude OBSOMER est docteur en philologie et histoire orientales depuis 1995, avec une thèse sur le règne de Sésostris Ier rédigée tandis qu’il enseignait dans le secondaire en tant que philologue classique. Il enseigne à l’Université catholique de Louvain depuis 1995, à l’Université de Namur depuis 2008, et a enseigné à l’Institut catholique de Paris de 1998 à 2009. Ses cours portent sur la langue et les textes égyptiens, l’histoire, la littérature et la religion égyptiennes, mais aussi le grec ancien et le copte sahidique. Ses publications concernent l’histoire, la grammaire et la littérature égyptiennes, mais aussi certains mythes grecs. Les plus récentes concernent la bataille de Qadech, le récit de Sinouhé, Sésostris III et la Nubie, les voyages à Pount au Moyen Empire, les inscriptions du Ouadi Hammamat, les écrits d'Hérodote et de Diodore sur l'Égypte.

Table des matières

Liminaire

Introduction. Contexte et sources
    1. Description et datation du papyrus
    2. Éditions du texte du Naufragé
    3. Traductions du texte du Naufragé
    4. Présentation liminaire du récit du Naufragé
    5. Date de composition du texte
    6. Postérité du texte

Première partie. Texte transcrit, translittéré et traduit
    1. Récit cadre
    2. Récit du Naufragé
        2.1. Le naufrage
        2.2. L'arrivée sur l'Île
        2.3. La rencontre du Serpent
        2.4. Le récit du naufrage au Serpent
        2.5. Premier échange entre le Serpent et le Naufragé
    3. Récit du Serpent
    4. Récit du Naufragé (suite et fin)
        4.1. Second échange entre le Serpent et le Naufragé
        4.2. L'arrivée du bateau et l'embarquement
        4.3. L'arrivée à la Résidence et la réception chez le roi
    5. Récit cadre (suite et fin)
    6. Colophon

Deuxième partie. Commentaires philologiques
    1. Récit cadre
    2. Récit du Naufragé
        2.1. Le naufrage
        2.2. L'arrivée sur l'Île
        2.3. La rencontre du Serpent
        2.4. Le récit du naufrage au Serpent
        2.5. Premier échange entre le Serpent et le Naufragé
    3. Récit du Serpent
    4. Récit du Naufragé (suite et fin)
        4.1. Second échange entre le Serpent et le Naufragé
        4.2. L'arrivée du bateau et l'embarquement
        4.3. L'arrivée à la Résidence et la réception chez le roi
    5. Récit cadre (suite et fin)
    6. Colophon

Troisième partie. Traduction suivie

Quatrième partie. Interprétation du texte
    1. Aperçu des opinions exprimées
    2. Analyse de la structure du Naufragé
    3. Interprétation personnelle

Cinquième partie. Utilitaires
    1. Lexique
    2. Bibliographie

Visualiser quelques pages en PDF

Acheter

Réservez votre exemplaire en versant le montant suivant sur notre compte BE86 3101 4641 7950 (BBRUBEBB), avec la communication «Naufragé» :
BELGIQUE : 44 € (38 € + 6 € de frais d’envoi)
FRANCE : 47 € (38 € + 9 € de frais d’envoi)

Mots-clé

Égypte | Égyptien hiéroglyphique | Textes égyptiens | papyrus | naufrage | serpent | Moyen Empire | hiératique | mer Rouge | musée de l'Ermitage | Saint-Pétersbourg | Golénischeff | Obsomer


À DÉCOUVRIR AUSSI