Sénèque l’Ancien
ISBN: 978-2-87457-087-2 | EAN: 9782874570872
par Marie-Pierre Arnaud-Lindet

Coll. Langues et cultures anciennes (LCA), 25
132 pages
2015
32.00 €

Sénèque l’Ancien

L’école des déclamateurs, une didactique pour le temps présent

DescriptionPublic cible | L'auteur | Table des matières | Visualiser quelques pages en PDF | Du même auteur

Sénèque l’Ancien, dit aussi le Rhéteur, est un citoyen romain originaire d’Espagne, né dans la capitale provinciale de Cordoue quelques années avant l’assassinat de César. Moins connu que son fils, Sénèque le Philosophe, le stoïcien qui fut la victime de Néron après avoir été son professeur, Sénèque l’Ancien a le grand intérêt de nous ouvrir l’accès d’un monde à part, celui des déclamateurs.
Grâce à sa mémoire prodigieuse qui fut fidèle jusqu’à son extrême vieillesse, il nous a conservé les meilleurs traits, plans et argumentaires des hommes de grand talent qui ont pratiqué à Rome l’art de la rhétorique depuis les derniers temps de la République jusqu’au début du règne de Caligula, époque de sa mort.

Ce recueil, composé pour instruire ses fils dans la grande tradition de l’éducation romaine, constitue une œuvre originale d’un intérêt exceptionnel pour l’historien. Les Controverses et les Suasoires, déclamations prononcées dans les écoles de rhétorique, accusées souvent à tort d’être hors du temps, sont en réalité bien ancrées dans le siècle : on trouve des échos du monde réel dans les Controverses, tandis que transparaissent dans les Suasoires les fondements de l’idéologie du nouveau régime qu’Auguste est en train d’établir.

L’ombre du premier des orateurs que fut Cicéron plane sur le florilège réuni par Sénèque ; notre auteur cite ça et là l’expression d’opinions peu favorables au « Romulus d’Arpinum », dont l’éloquence semble avoir eu peu d’admirateurs après sa mort. Plus important est le fait qu’en opérant un excursus dans la Suasoire VI, Sénèque a réuni des témoignages d’historiens sur les circonstances de l’exécution de Cicéron : en confrontant ces sources originales, perdues par ailleurs (Bruttedius Niger, Tite-Live…), avec d’autres sources bien connues (Plutarque, Appien…), on peut mieux comprendre les indécisions du proscrit et son cheminement, préciser les péripéties de sa mort, discerner la figure de son exécuteur, assister avec la foule en deuil à l’exposition publique de la tête et des mains du cadavre. On est témoin de la gloriole de l’égorgeur, de ses récompenses ; enfin, et c’est peut-être l’essentiel, la culpabilité d’Antoine est proclamée au grand jour, ce qui conforte la version officielle élaborée par le vainqueur, Auguste.

En plus d’une courte notice bibliographique et des index complets répertoriant les déclamateurs cités par Sénèque, il m’a paru nécessaire de donner en annexe une traduction originale nouvelle des textes latins, en relation avec cette étude où j’ai voulu montrer l’originalité de Sénèque l’Ancien et son importance pour notre connaissance de l’extrême fin de la République et du début de l’Empire : une époque pour laquelle, curieusement, nous ne disposons pas de beaucoup de relations d’historiens. On trouvera donc dans cette annexe la Controverse 7,2 (accusation de déloyauté contre Popillius), le texte intégral des Suasoires, les fragments conservés de la Vie des Rhéteurs de Suétone, et enfin la Lettre de Cicéron à Octavien, un écrit apocryphe imputant au futur Auguste la responsabilité des crimes des Triumvirs : le seul témoignage d’époque à avoir échappé à la censure impériale.
 
Cette étude permet de dépasser le cadre formel de l’exercice rhétorique où se sont trop souvent cantonnés les lecteurs modernes de Sénèque : on y verra, en s’appuyant sur une belle traduction moderne des textes eux-mêmes, comment les jeunes gens de l’élite romaine ont été éduqués à l’art de s’exprimer pour convaincre, dans le cadre d’un monde réel qui était le leur.

Public cible
Historiens, juristes et sociologues trouveront, dans ces aperçus originaux, des séquences de témoignages directs sur l’époque la plus tourmentée de l’histoire romaine.

L'auteur

Marie-Pierre Arnaud-Lindet, agrégée d’Histoire et de Géographie, Docteur ès-Lettres, a enseigné l’histoire romaine à la Faculté des Lettres de Paris, puis à l’Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne. Elle a aussi effectué plusieurs missions d’enseignements de licence en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie, et donné des cours d’agrégation à l’Université d’Artois.

Spécialiste de critique des textes et d’historiographie, elle s’est particulièrement intéressée aux historiens dits « mineurs » : elle a publié les éditions critiques des Histoires d’Orose, de l’Abrégé de Festus et de l’Aide-Mémoire d’Ampelius dans la collection Guillaume Budé des Universités de France. Pour ses éditions critiques de l’Abrégé des Histoires Philippiques de Justin et de l’anonyme De Viris illustribus, elle a choisi d’en donner une publication numérique (forum romanum et biblioteca Augustana), afin que ces œuvres importantes et injustement négligées des chercheurs soient facilement à la disposition de tous.

Dans le prolongement de son enseignement, outre sa participation à plusieurs manuels collectifs d’histoire romaine pour la licence et l’agrégation d’histoire, où elle a rédigé les chapitres traitant des sources littéraires, elle a publié plusieurs ouvrages importants, destinés aux étudiants comme au grand public cultivé : Histoire et politique à Rome (2001 et rééd.), Synthèse thématique d’histoire romaine (2004), et tout dernièrement aux éditions Safran : Le Commentaire historique des sources littéraires de l’histoire romaine (2013).

Ses recherches actuelles portent sur l’opposition au tyran et le tyrannicide, thèmes littéraires développés, entre autres, dans les Controverses, et image d’une réalité inexprimable : la conjuration contre l’Empereur et son assassinat à l’époque des Julio-claudiens.

Sommaire

Avant-propos

Première partie. Un homme de bien habile à s’exprimer
Sénèque l’Ancien, dit « le Rhéteur »
A. L’intérêt pour la rhétorique
B. Un chevalier romain de province
C. Ascension et chute d’une famille de la nouvelle élite
Une œuvre originale
Le cadre de la pensée de Sénèque
Une œuvre d’un intérêt exceptionnel
A. Les Déclamations (Declamationes)
B. Oratorum et Rhetorum sententiae, diuisiones, colores
C. Les Controverses
D. Les Suasoires

Deuxième partie. L’actualité des déclamateurs
A. Les débuts de la rhétorique à Rome
B. Les limites de l’œuvre de Sénèque
C. La rhétorique, un art dont l’évolution est critiquée
D. Les Controverses : hors du siècle et dans le siècle
E. Les Suasoires, support de l’idéologie augustéenne
F. Les intellectuels entre le scepticisme et l’incroyance

Troisième partie. L’ombre de Cicéron
L’image de Cicéron dans le florilège réuni par Sénèque l’Ancien
A. Allusions à Cicéron dans les Controverses
B. Cicéron dans les Suasoires
C. L’excursus de la suasoire VI
D. Mort d’un proscrit
E. Figure de l’exécuteur
F. Exposition des restes
G. La culpabilité d’Antoine
H. Une voix discordante

Pour conclure…
Autres temps, autres modes

Annexe. Textes à l’appui
A. Les traductions
B. La tradition manuscrite des Sententiae, diuisiones, colores de Sénèque
C. Quelques éléments de bibliographie

Popillius, meurtrier de Cicéron (Sénèque, Contr. VII, 2)
Accusation de déloyauté
Les Suasoires
I. <Alexandre se demande s’il va naviguer sur l’Océan>
II. Les trois cents Lacédémoniens envoyés contre Xerxès, alors que les contingents de trois cents soldats envoyés de toute la Grèce avaient fui, délibèrent s’ils vont fuir eux-mêmes aussi
III. Agamemnon délibère s’il sacrifiera Iphigénie, tandis que Calchas dit qu’autrement, il ne sera pas permis par les dieux de naviguer
IV. Alexandre le Grand se demande s’il entrera dans Babylone alors qu’un danger lui a été annoncé par la réponse d’un augure
V. Les Athéniens délibèrent sur la décision de faire disparaître les trophées perses, Xerxès menaçant de revenir, s’ils ne les enlevaient pas
VI. Cicéron délibère sur la question de savoir s’il implorera Antoine
VII. Cicéron délibère sur la question de savoir s’il brûlera ses écrits, Antoine lui promettant la vie sauve s’il le fait
Notice sur les déclamateurs
Index
Lettre de Cicéron à Octavien
Fragments du De Rhetoribus de Suétone
 


À voir aussi







 
« Précédent | Suivant »