Catégories » Par auteur » V » Van Belle, Jean-Louis
 
Recensement de tous les édifices et maisons de Bruxelles par le Sieur de Chassey (1597-1598)

par Jean-Louis Van Belle. — En préparation.

:
Les baux de carrière de marbres wallons au temps du Roi Soleil. Rance et Solre-Saint-Géry (1628-1742)

par Jean-Louis Van Belle et Francis Tourneur. — La publication de textes totalement inconnus et inédits, précédée d’une conséquente introduction géologique, permettra désormais aux historiens, aux géologues, aux spécialistes de l’histoire du château de Versailles, aux historiens locaux, aux généalogistes, et à tout curieux, une approche plus complète et plus précise du métier de carrier-marbrier… (Détails)

 

: 29.00 €
Le journal de Jean‑François Bernardy (1749-1842), collecteur d’aumônes en Haute-Saxe en 1794-1795

par Jean-Louis Van Belle, 304 pages. Nouveau !

Au printemps 1794, l’abbé Jean-François (de) BERNARDY (1749-1842) fut envoyé avec un confrère en Haute-Saxe pour faire des collectes en faveur des prêtres français exilés en Suisse à la suite des soubresauts de la Révolution française. Ce périple dura de mai 1794 à novembre 1795. Il tint pendant tout ce temps un journal totalement inconnu jusqu'à ce jour…

 
: 39.00 €
Pour comprendre les signes lapidaires

par Jean-Louis Van Belle. — Guide pratique pour connaître le signe lapidaire, son historiographie, sa morphologie et les apports de la glyptographie à l'Histoire. L'ouvrage contient aussi un corpus inédit des sources en Europe, ainsi que la liste des marques des maîtres de carrières belges et des associations momentanées… (Détails)

 

: 23.00 €
Corneille van Nerven. L'architecte méconnu de l'Hôtel de Ville de Bruxelles

par Jean-Louis Van Belle et Jan Caluwaerts. — Corneille van Nerven, le reconstructeur de l’Hôtel de ville de Bruxelles et d’autres demeures de la ville – en particulier de la Grand-Place – après l’incendie de 1695, est un architecte méconnu… (Détails)

: 23.00 €
La déportation des ouvriers belges en Allemagne (1914-1918). D'après le journal de Léon Frérot (Biesme)

par Jean-Louis Van Belle, 152 pages, 2013

Dans ce journal, témoignage de la déportation des travailleurs belges en Allemagne en 1916, Léon Frérot de Biesmes (Mettet, Belgique), raconte les événements au jour le jour. Comme il avait des responsabilités dans le camp où il était prisonnier, la valeur et l'intérêt de ce témoignage pour l'histoire de ce triste épisode de la Guerre de 1914-1918 en est d'autant plus appréciable…

 
: 19.50 €