Dater les édifices du Moyen Âge par la pierre taillée
ISBN: 978-2-87457-104-6 | EAN: 9782874571046
par Frans Doperé

Coll. Précisions, 4
540 pages, en couleurs
À paraître en juin 2018
Prix de souscription valable jusqu'au 31/7/2018. Offre réservée aux particuliers (Détails).
89,00 €
69,00 €

Dater les édifices du Moyen Âge par la pierre taillée


Description | L'auteur | Table des matières | Visualiser quelques pages en PDF | Acheter en souscription

Pouvoir dater les maçonneries d’une cathédrale, d’une abbatiale, d’une église paroissiale, voire d’un château fort ou d’une maison d’époque médiévale restera toujours une des préoccupations majeures de l’archéologue du bâti. Il existe des méthodes bien connues comme l’analyse des comptes de construction (s’ils subsistent), les études comparatives architecturales et stylistiques (si elles sont suffisamment fiables), la dendrochronologie (si le bois est contemporain des maçonneries), mais rien ne vaut évidemment une chronologie relative ou absolue livrée par les pierres mêmes et par les techniques de taille en particulier.
Cet ouvrage, qui couvre la Belgique, le nord et le centre de la France, ainsi que la Bourgogne, présente l’évolution des techniques de taille de différents types de pierres entre le Xe et le XVIe siècle. Cette analyse est basée sur 370 édifices dont chaque élément chronologiquement distinctif est listé dans neuf bases de données, dont sont tirés des tableaux de synthèse, instruments de travail spécialement conçus pour l’archéologue et indispensables pour lui apprendre à proposer des datations pour ses maçonneries en cours d’étude.
Ouvrage de référence, il est le seul dans son domaine qui combine l’aspect d’un manuel de travail avec celui d’un ouvrage scientifique innovateur.
L’étude de la distribution géographique des techniques de taille a permis non seulement d’esquisser l’évolution des techniques de taille sur tout le territoire étudié, mais aussi de définir des zones d’innovations, de migrations, d’interactions, de transferts technologiques, tout cela solidement étayé par un nombre exceptionnellement élevé d’édifices étudiés, comparé à d'autres recherches publiées.

Préface par Jean-Louis Van Belle.

Public cible

Cet ouvrage s’adresse tout particulièrement aux archéologues du bâti, aux archéologues de terrain, aux responsables pour le patrimoine, aux étudiants en archéologie avec un intérêt pour le bâti. Il sera également précieux pour toute personne intéressée par l'architecture médiévale et ses aspects techniques, en particulier les techniques de taille des pierres, la datation des maçonneries et l'évolution des chantiers de construction.

L'auteur


Photo Caroline Bolle

Frans Doperé est Docteur en Sciences. Depuis 1977, il s’est spécialisé dans l’architecture médiévale et plus spécifiquement dans les aspects techniques de celle-ci.
En 1991, il constate que les traces laissées par les tailleurs de pierres sur les calcaires gréseux peuvent contribuer à l’établissement de la chronologie d’un chantier médiéval en Brabant. Suivent ensuite, d’une part, la mise au point d’autres chronologies des techniques de taille dans le patrimoine architectural de la Belgique d’abord, ensuite aussi pour la France et, d’autre part, l’étude innovatrice de leur distribution géographique.
Frans Doperé enseigne sa méthode de travail dans le groupe de recherches archéologie de la KU Leuven.

Avec le soutien de

Pierres et Marbres de Wallonie asbl
 
Ont également collaboré à cet ouvrage :

Mathieu Lejeune s’est spécialisé très tôt dans l’architecture des flèches en pierre du Moyen Âge. Il achève actuellement une thèse portant sur la flèche de la cathédrale de Senlis (XIIIe siècle), durant laquelle il a été amené à réfléchir sur l’évolution des techniques de taille au sein de la cathédrale. Dans le cadre d’une collaboration étroite avec Frans Doperé, ces premières observations ont pu être approfondies, explicitant ainsi les différentes phases chronologiques de l’édifice.

Francis Tourneur est Docteur en Sciences. Recherches (UCL) en paléontologie des invertébrés (coraux fossiles du Primaire). Depuis un quart de siècle, animation de l’association « Pierres et Marbres de Wallonie » pour la promotion des produits lithiques régionaux. Membre de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles (chambre régionale, section monuments) et de la Commission consultative pour le Patrimoine mobilier (Wallonie-Bruxelles). Chargé d’enseignement en Faculté d’Architecture de l’Université de Liège, professeur invité au Centre Lemaire (KU Leuven) et chargé de formations au Centre des métiers du patrimoine « la Paix-Dieu » à Amay et au « Pôle de la Pierre » à Soignies.

Table des matières

Préface
Remerciements
Introduction

==Première partie. — Les outils et les techniques de taille
1 Parements éclatés et pierres équarries
2 Les étapes de la taille d’une pierre – la ciselure périmétrique
3 Les outils au taillant droit (marteau taillant, polka, charrue)
4 Les outils au taillant denté (bretture, gradine, ciseau grain d’orge)
5 Les outils au taillant pointu (pic de tailleur de pierre, broche de tailleur de pierre, bédane)
6 Comment observer les traces des techniques de taille ?

==Deuxième partie. — Les techniques de taille sur les calcaires et grès en Île-de-France, dans le nord de la France et en Bourgogne
7 Le contexte géologique des calcaires et grès en Île-de-France, dans le nord de la France et en Bourgogne
8 L’évolution des techniques de taille sur les calcaires et grès en Île-de-France, dans le nord de la France et en Bourgogne

==Troisième partie. — Les techniques de taille sur les pierres de Tournai
9 Le contexte géologique des pierres de Tournai
10 L’évolution des techniques de taille sur les pierres de Tournai

==Quatrième partie. — Les techniques de taille sur les pierres blanches brabançonnes et flamandes
11 Le contexte géologique des pierres blanches brabançonnes et flamandes
12 L’évolution des techniques de taille sur les pierres blanches brabançonnes et flamandes

==Cinquième partie. — Les techniques de taille sur les grès ferrugineux
13 Le contexte géologique des grès ferrugineux
14 L’évolution des techniques de taille sur les grès ferrugineux

==Sixième partie. — Les techniques de taille sur les grès houillers et les grès famenniens
15 Le contexte géologique des grès houillers et des grès famenniens
16 L’évolution des techniques de taille sur les grès houillers et les grès famenniens

==Septième partie. — Les techniques de taille sur les calcaires dévoniens et carbonifères
17 Le contexte géologique des calcaires dévoniens et carbonifères
18 L’évolution des techniques de taille sur les calcaires dévoniens et carbonifères

==Huitième partie. — Les techniques de taille sur les grès quartzitiques tertiaires (Brabant)
19 Le contexte géologique des grès quartzitiques tertiaires
20 L’évolution des techniques de taille sur les grès quartzitiques tertiaires (Brabant)

==Neuvième partie. — Les techniques de taille sur les grès quartzitiques tertiaires (Hainaut)
21 Le contexte géologique des grès quartzitiques tertiaires
22 L’évolution des techniques de taille sur les grès quartzitiques tertiaires (Hainaut)

==Dixième partie. — Les techniques de taille sur les grès rhénans et mosellans, et sur d’autres roches magmatiques
23 Le contexte géologique des grès rhénans et mosellans, et d’autres roches magmatiques
24 L’évolution des techniques de taille sur les grès rhénans et mosellans, et sur d’autres roches magmatiques

==Onzième partie. — Conclusions chronologiques et géographiques
25 La spécificité de cet ouvrage : le grand nombre de points d’observation
26 Le remplacement du taillant droit par le taillant denté en France et en Belgique aux XIIe et XIIIe siècles
27 L’apparition du taillant droit au XIIe siècle et son utilisation en Brabant et au Limbourg jusqu’au milieu du XVe siècle
28 L’utilisation des outils pointus sur les calcaires dans la région mosane à partir du dernier quart du XIIe siècle
29 L’effacement des traces d’outils médiévaux à partir du XVe siècle en France et le remplacement des techniques de taille médiévales par le ciseau entre le troisième quart du XIVe siècle et le milieu du XVe siècle en Belgique
30 Le cas particulier des grès quartzitiques tertiaires
31 Les interactions entre zones technologiques, les transferts de techniques de taille, la circulation des hommes, les échanges entre les hommes
32 L’étude des techniques de taille, un outil puissant pour suivre l’évolution d’un chantier

Résumé / Samenvatting / Zusammenfassung / Summary
Glossaire
Notes
Liste des édifices
Index
Bibliographie
Liste et crédits des illustrations

Acheter en souscription*

Veuillez choisir entre les trois moments de livraison suivants :
1) vous payez par virement bancaire** et vous retirez votre exemplaire le mercredi 11/7 ou le vendredi 13/7 à Amay, lors du Colloque International organisé par le CIRG ;
2) vous payez par virement bancaire** et vous retirez votre exemplaire lors de la conférence donnée par l'auteur, avec présentation du livre, organisée le 20 octobre, à 10h30, au Musée Art & Histoire (Parc du Cinquantenaire) ;
3) vous payez en ligne et recevrez votre exemplaire par la poste (+ 6 € pour la Belgique / + 13,3 € pour la France et autres pays européens).

* Offre valable jusqu'au 31 juillet 2018, uniquement réservée aux particuliers.
** Veuillez virer le montant de 69 € sur notre compte BE86 3101 4641 7950, avec la communication "Taille Amay" ou "Taille Cinquantenaire".


« Précédent | Suivant »