L'évangile de Marc. Un original hébreu ?

L'évangile de Marc. Un original hébreu ?

ISBN: 2-9600469-8-6 | EAN: 9782960046984
par Jean-Marie Van Cangh et Alphonse Toumpsin

Coll. Langues et cultures anciennes (LCA), 4
460 pages
2005
: 60.00 €

Cette traduction hébraïque de l'Évangile de Marc est une hypothèse de travail, puisque nous ne possédons aucun manuscrit ancien de Marc en hébreu ou en araméen.
Elle a pour but de placer le lecteur devant le substrat sémitique du texte grec de Marc et de donner un support aux explications philologiques.
Les auteurs souhaitent sensibiliser les lecteurs à la coloration particulière d'un Évangile qui a pour arrière-fond un original sémitique.
Certaines expressions, incompréhensibles du texte grec de Marc, s'éclairent brusquement par le recours à un original hébreu à double sens. Et Marc choisit souvent le sens le plus inadéquat !

En Mc 9,49, par exemple, le texte grec porte : « Tout sera salé par le feu », alors que le sens obvie en hébreu est : « Tout sera réduit par le feu » (même racine hébraïque mlh). En Mc 15,54, Pierre se chauffe « près de la lumière », nous dit le texte grec. À l'évidence, il faut lire « près du feu », avec l'emploi de la même racine hébraïque 'wr vocalisée différemment.


Les auteurs

Le Père Van Cangh (1942-2013) était prêtre dominicain et professeur à l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve). Spécialiste de l’hébreu biblique et de l’araméen, il s’intéressait à l’arrière-fond judaïque du Nouveau Testament.

Alphonse Toumpsin, que rien ne destinait à la recherche philologique – il est géomètrede formation –, a décidé de rouvrir l’enquête. Sa passion pour les sources sémitiques de l’évangile a réussi à montrer que le débat n’est pas clos. Loin s’en faut !


Sommaire

- Témoignages anciens sur l'origine sémitique de l'Évangile de Marc
- Notre traduction
- Bibliographie et liste des abréviations utilisées
- Liste des manuscrits cités. Signes, sigles et abréviations
- Particularités lexicales

Texte grec, traduction et notes
Chapitres 1 à 16

Conclusion. Étude des sémitismes
- Des convoitises au sujet du reste, ou de la chair ?
- Par le feu, tout sera-t-il salé, ou réduit ?
- Matthieu et Luc, eux aussi… « le sel qui devient fou »
- Se chauffer près de la lumière, ou près du feu ?
- Autres sémitismes marciens
- Fidélité d'une traduction littérale
- Retouche des traductions françaises

Annexes
1. Traduction de
2. L'intransigeance de Jésus en Mc 4 : 12
3. Vocabulaire commun à Marc et au Siracide

Pour prendre congé



Visualiser quelques pages en PDF



À voir aussi