Index général : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |
Congé : Nos bureaux seront fermés et le traitement des commandes sera suspendu du 27 au 31 mai 2024.
REF. RANT18_ZAV
14,50 €
Ajouter au panier
ISBN: 978-2-87457-127-5

Antica iscrizione di Castegnero (Vicenza) in scrittura simile alla ligure con invocazione a divinità del fuoco e del calore

= Article =
 
par Adolfo ZAVARONI, dans Res Antiquae 18, 2021.

L’inscription de Castegnero (province de Vicence, territoire de l’ancienne Vénétie) fut écrite par des lettres et des ligatures similaires à celles de l’écriture ligurienne. De plus, les mots cusum, ocuo, ido sont certainement dérivés de lexèmes liguriens bien connus, tandis que boruo rappelle le gaulois *boruo- et da, duca les impératifs latins da, duce. Le texte – qui rappelle plusieurs inscriptions liguriennes concernant la résurrection, le retour à la vie – mentionne Imusa et Ocuos Imusos. La comparaison avec divers termes germaniques dérivés de la racine *h2ei-m- « brûler, faire chaud, braise, vapeur » permet d’interpréter Imusa comme une déesse du feu et de la chaleur et Ocuos Imusos come le dieu « Rapide Brûleur ». L’adjectif ocuos « rapide » peut conduire à supposer que le dieu correspondait aussi à l’irlandais Dían Cécht « Efficacité rapide » et au gaulois Dinomogetimarus « grand-rapide-capable ». Dans l’inscription, Imusa est priée de secouer Ocuos Imusos, probablement enfermé dans les Enfers, afin qu’il exerce sa fonction de psychopompe.


Mots clé : Castegnero, ancienne Vénétie, langue ligurienne ancienne, inscriptions liguriennes, divinité du feu et de la chaleur, Borvo, -onis, Bormana, Dían Cécht, renaissance de l’âme, dieu psychopompe
--------------------------------------------------------------