Jusqu'au 14 décembre : frais d'envoi offerts à partir de 60€ d'achats
 
ISBN: 978-2-87457-108-4
REF. RANT16_RAI2
9,50 €

La volonté de dépassement de la condition humaine dans l’Antiquité

= Article =
 
par Éric RAIMOND, dans Res Antiquae 16, 2019.

Depuis l’Aube de l’histoire, l’Homme a manifesté sa volonté de dépasser son “humaine condition”, en particulier sa mortalité voire d’accéder à un statut divin. Les premiers héros semblent assez proches des dieux, de par le caractère miraculeux de leur naissance, leur ascendance divine ou les prouesses dont ils sont capables. La littérature védique reflète une grande plasticité dans le rapport existant entre hommes et dieux. À cet égard, le monde homérique semble avoir installé plus fermement cette frontière grâce à Apollon, en dépit d’entorses dues à Athéna. La première grande quête de l’immortalité est celle de Gilgamesh. Mais cette quête se solde par un échec. La mort d’Héraklès en revanche permet à ce dernier d’accéder à l’apothéose et à la réconciliation. Ces exemples montrent une volonté de dépassement à travers essentiellement des combats contre des monstres, représentant l’affrontement de l’Ordre et du Chaos ou sur le plan éthique, du Bien contre le Mal. Par rapport à ce principe actif du combat héroïque, le christianisme représentera un changement de paradigme.


Mots clé : Mahabharata, Râmâyana, Gilgames, Tarhunt, Illuyanka, Typhon, Zeus, Apollon, Héraklès, Diomède, Apothéose
--------------------------------------------------------------