Die ländliche Siedlung Tall Zirāʿa im Wādī al‑ʿArab (Nordjordanien). 1000 Jahre Esskultur, Handel und Religion
ISBN: 978-2-87457-060-5
9.50 €

Die ländliche Siedlung Tall Zirāʿa im Wādī al‑ʿArab (Nordjordanien). 1000 Jahre Esskultur, Handel und Religion

= Article =

F. KENKEL, « Die ländliche Siedlung Tall Zirāʿa im Wādī al‑ʿArab (Nordjordanien). 1000 Jahre Esskultur, Handel und Religion », Res Antiquae 10, Bruxelles, 2013.
-------------------------------------------------------------
Dans la première période hellénistique, le Tell a probablement servi comme un poste de contrôle fortifié, qui a été étendu à une colonisation moitié militaire et moitié civile du iie s. av. J.-C., qui a servi de maréchal à la route d’accès à Gadara (d’aujourd’hui Umm Qēs), et était habité par une population multi-ethnique avec connexions hellénistico-grecs. À partir du ier s. av. J.-C. à la plus grande colonie, les habitants, au plus tard de la deuxième moitié du iie s. ap. J.-C., migré dans la ville prospère et une unité militaire pour surveiller le Wādī al-ʿArab est resté sur le Tall Zirāʿa. Dans la deuxième moitié du ive s. ap. J.-C., la base fortifiée a été élargie en un règlement uniforme conçu. Le village toujours plus croissant était plus tard du vie s. ap. J.-C. dans un secteur important de l’agriculture. Les résidents ont été probablement composés de groupes orientés païens, juifs et chrétiens qui ont bénéficié de la prospérité générale de l’Empire byzantin et la période omeyyade.
--------------------------------------------------------------

Numéro spécial anniversaire "10 ans", avec pour thème : "La ruralité dans la Méditerranée antique : droit, religion, commerces, pratiques"