Apprendre l'égyptien > | l'hébreu > | le latin > | le sanskrit >
 
ISBN: 978-2-87457-124-4 | EAN: 9782874571244
REF. HIST12_105DUC
/

Félix Nève (1816-1893) et les études védiques. Poétique du Ṛgveda et apologétique du déluge universel

>>> Remise 5%


= Article =

par Guillaume DUCŒUR, dans Luc COURTOIS (éd.), Les études orientales à l’Université de Louvain depuis 1834. Hommes et réalisations (Histoire, 12), Éditions Safran, Bruxelles, 2021.



Félix Nève (1816-1893) fut le pionnier des études sanskrites et plus encore védiques à l’Université de Louvain où il enseigna à partir de 1841, au retour de son séjour d’étude parisien auprès d’Eugène Burnouf. Malgré l’avancée de la recherche critique dans le domaine de l’histoire des religions de l’Inde ancienne en Europe, Nève, pour qui les études indiennes devaient participer à l’évangélisation des Indes orientales, perpétua une certaine vision romantique du Ṛgveda et maintint la primauté des textes vétérotestamentaires. Défendant, à la suite de William Jones, l’ancienneté et l’historicité du récit du déluge universel consigné par Moïse dans la Genèse, il tenta de démontrer que les récits d’une vaste inondation conservés dans le Śatapatha Brāhmaṇa, le Mahābhārata et les Purāṇa relevaient d’un emprunt au texte biblique.


Mots clé : Nève, Veda, sanskrit, Inde, déluge, évangélisation

--------------------------------------------------------------

Voir l'ouvrage | Voir les autres articles de l'ouvrage