Propos sur la naissance de la notion de sphère dans l’Antiquité
ISBN: 978-2-87457-046-9
9,50 €

Propos sur la naissance de la notion de sphère dans l’Antiquité

= Article =

R. LAFFITTE, « Propos sur la naissance de la notion de sphère dans l’Antiquité », Res Antiquae 9, Bruxelles, 2012.
-------------------------------------------------------------
La notion grecque de sphère s’inscrit dans un processus de continuité / rupture qui remonte à Sumer. Là, le cosmos devient en astronomie la sphère céleste, connue sous deux aspects : celui de la théorie où, bien qu’absente du lexique, on peut la déduire de deux cercles tangents qui la ceignent ; celui de la pratique où est employé le cadran solaire semi-sphérique nommé scaphè par les Grecs ; parallèlement, la « totalité » est, sur la tablette d’argile, un disque / anneau parfait. En Grèce, la sphère mathématique, qui assume une forme parfaite et acquiert pour la pensée humaine une efficacité remarquable, découle aussi de la vision d’un cosmos influencé par la Mésopotamie et se nourrit, aux divers stades de son élaboration, des apports de l’astronomie babylonienne.
--------------------------------------------------------------