Frais d'envoi offerts à partir de 60€ d'achats
 
ISBN: 978-2-87457-100-8
9,50 €


REF. RANT15_ZA

Il “Mars Mavors” dei Liguri. Apporto allo studio del Marte arcaico dei Celti e dei Romani

= Article =
 
par Adolfo ZAVARONI, dans Res Antiquae 15, 2018.

En partant de l’examen des figures divines et des inscriptions en langue ligure ancienne lisibles sur l’une des 45 pierres gravées découvertes dans un village abandonné des Apennins autrefois habités par les Ligures Friniates, l’Auteur compare des représentations de dieux tridactyles et des dieux ayant pour attribut une roue trouvées dans de différentes régions d’Europe. L’auteur en déduit que ces représentations concernent les deux grands dieux qui règnent cycliquement sur l’univers tripartite (monde inférieur, terre, ciel)  : ils sont ambivalents (fécondateurs et créateurs, mortifères et destructeurs), préservent le principe dualiste « vie / mort » dans l’univers et gouvernent les rouages du cosmos. L’un est le dominus senior et l’autre, iuuenis ou puer, est son serviteur. Cycliquement, l’un décapite l’autre conquérant la suprématie. Dans l’Europe archaïque, le dieu senior avait les fonctions de Vulcain, Saturne, Neptune et Dis Pater ; le dieu iuuenis ou puer les fonctions de Mars, Cupidon, Apollon. Sur la base de ses considérations, l’A. présente de nouvelles étymologies pour les theonyms Vulcanus, Vē(d)iovis, *Mauort-, Quirinus et Camulus et établit l’équivalence entre le dieu irlandais Dían Cécht et le gaulois Dinomogetimarus.


Mots clé : Langue ligure ancienne, Dieux tridactyles, Dieux à la roue préromane, Mars Mavors, Mars Camulus, Quirinus, Vulcanus, Dieu irlandais Dían Cécht
--------------------------------------------------------------
 



À découvrir aussi