Apprendre l'égyptien > | l'hébreu > | le latin > | le sanskrit >
 
ISBN: 978-2-87457-124-4 | EAN: 9782874571244
REF. HIST12_107SCH
/

Les études syriaques à l’Université de Louvain


= Article =

par Andrea Barbara SCHMIDT, Lucas VAN ROMPAY, dans Luc COURTOIS (éd.), Les études orientales à l’Université de Louvain depuis 1834. Hommes et réalisations (Histoire, 12), Éditions Safran, Bruxelles, 2021.



Après une première éclosion associée au nom d’Andreas Masius et à la maison d’édition Plantin  au XVIe siècle, le plein épanouissement des études syriaques à Louvain commença au XIXe siècle, avec la nomination de Joannes Theodorus Beelen (1807-1884) à la chaire d’Écriture sainte (1836). Beelen et ses disciples, Thomas-Joseph Lamy (1825-1907) et Jean-Baptiste Abbeloos (1836-1906) sont les fondateurs du syriaque comme discipline académique à Louvain, qui se dirige vers l’étude des sources écrites et se situe dans un contexte international. Issu de cette même école, Jacques Forget (1852-1933), connu surtout comme spécialiste de l’arabe chrétien, assura l’enseignement du syriaque pendant trente-deux ans (1900-1932). Son étudiant Joseph Lebon (1879-1957), toujours sur la base d’une étude approfondie des textes originaux, initia un nouvel intérêt pour les théologies des églises non-chalcédoniennes. Il fut suivi dans cette voie par René Draguet (1896-1980), Albert Van Roey (1915-2000) et André de Halleux (1929-1994). Le Corpus Scriptorum Christianorum Orientalium géré depuis 1913 sous les auspices des orientalistes louvanistes fut un des engagements principaux dans le domaine syriaque.  Au début du nouveau millénaire, le domaine syriaque est plein de dynamisme, attirant des étudiants d’origine diverse et ouvert à des recherches très variées. La nouvelle technologie non seulement facilite la préservation et l’exploitation des sources anciennes, mais inspire aussi des projets tout nouveaux.


Mots clé : langue et littérature syriaques, Orient chrétien, Joannes Theodorus Beelen, Thomas-Joseph Lamy, Jean-Baptiste Abbeloos, Jacques Forget, Joseph Lebon, René Draguet, Albert Van Roey, André de Halleux, Albin Van Hoonacker, Jean-Baptiste Chabot, Paul Bedjan, Léopold van Helmond, Joseph Muyldermans, Ceslas Van den Eynde, philologie, historiographie, hagiographie, théologie, exégèse de la Bible, littérature ascétique, Corpus Scriptorum Christianorum Orientalium, CSCO, technologies informatiques

--------------------------------------------------------------

Voir l'ouvrage | Voir les autres articles de l'ouvrage

« Précédent | Suivant »