The Passage "trans Tiberim" and the Debt Bondage in Early Rome

The Passage "trans Tiberim" and the Debt Bondage in Early Rome

ISBN: 978-2-87457-039-1
:

= Article =
 
A. KOPTEV, « The Passage trans Tiberim and the Debt Bondage in Early Rome », dans A. MEURANT (éd.), Routes et parcours mythiques : des textes à l'archéologie. Actes du Septième colloque international d'anthropologie du monde indo-européen et de mythologie comparée (Louvain-la-Neuve, 19-21 mars 2009), Bruxelles, 2011.
 
--------------------------------------------------------------
En droit romain primitif, le débiteur était obligé à payer ses créances avant la fin de l’année en cours. La garantie de la dette se réalisait avec l’aide du serment aux dieux. Aux temps historiques, ces dieux étaient Jupiter et Saturne, apparentés aux dieux védiques Mitra et Varuṇa. En cas de non-paiement de la dette, le débiteur est considéré comme un violateur de serment, qui ne pouvait se trouver où se trouvait le dieu offensé par lui. Le débiteur devait quitter le territoire romain à la fin de l’année. S’il ne le faisait pas volontairement, il était vendu en Étrurie, où il perdait son statut civil et sa liberté. La procédure de condamnation des débiteurs insolvables de la loi des XII Tables montre que le chemin qui mène au Tibre était analogue au voyage qui mène vers l’autre monde, au règne de la mort.
--------------------------------------------------------------